Boulangerie Citron Confit : fabrication de pains et pâtisseries, exempts des dix principaux allergènes.
EFL Électrique inc. réalise différents travaux électriques pour les projets de construction et de rénovation.
Marché public de Rimouski
Surveillez les évènements chez Le Bien, le Malt
Ferme du Vert mouton
SADC logo
SADC logo

Nouvelles

Entreprises ontariennes VS l’agroalimentaire au Bas-Saint-Laurent

Une mission commerciale de découvertes pour les entreprises ontariennes au Bas-Saint-Laurent.

Une mission commerciale de découvertes pour les entreprises ontariennes.

 

Une mission commerciale de découvertes pour les entreprises ontariennes au Bas-Saint-Laurent.Une quinzaine d’entreprises impliquées dans le secteur de l’agroalimentaire, de l’Est et du Sud de l’Ontario ont pris part du 25 au 28 mars inclusivement à une mission au Bas-Saint-Laurent.

L’agroalimentaire au Bas-Saint-Laurent : sans contredit, un secteur technologique très avancé selon les entreprises de l’Ontario.

Amqui, le 31 mars 2014 – Une quinzaine d’entreprises impliquées dans le secteur de l’agroalimentaire, de l’Est et du Sud de l’Ontario ont pris part du 25 au 28 mars inclusivement à une mission au Bas-Saint-Laurent. Cette mission exploratoire, constituée en majeure partie de gens d’affaires du milieu francophone, avait pour but de créer des alliances commerciales et de briser les frontières Ontario-Québec, peut être qualifiée de véritable succès.

Au cours de ces trois jours, la délégation a parcouru le Bas-Saint-Laurent. Une quarantaine d’entreprises ont eu l’occasion d’établir de véritables contacts d’affaires par l’entremise de visites, d’activités de réseautage, d’échanges d’information sur les marchés et les procédés de fabrication. Ces entrepreneurs étaient notamment issus des secteurs des viandes (production et transformation), de la fabrication d’alcool (bières et vins), de la fabrication et de la distribution des fromages. Ils ont été accueillis par des entreprises du Bas-Saint-Laurent dont le savoir-faire est reconnu à l’échelle régionale et provinciale.

C’est d’ailleurs le cas de la Fromagerie des Basques, à Trois-Pistoles, la Vallée-de-la-Framboise de Val-Brillant, le Vieux-Moulin de Ste-Flavie dont la réputation dépasse le Bas-Saint-Laurent. D’autres entreprises comme le Domaine du Lac situé à St-Mathieu où Yvon et Monique Ouellet ont fait le choix de revenir vivre une retraite paisible constituent un bel exemple d’agrotourisme où la qualité des produits et la chaleur de l’accueil en font un site exceptionnel à visiter. Les Fromageries du Littoral à Baie-des-Sables et la Tête sur le bio à Ste-Luce ont pu démontrer leur capacité d’innovation dans un secteur où il n’est pas toujours facile de faire sa place. C’est également le cas des viandes et charcuteries du Fou du cochon qui excelle dans la transformation du porc biologique, un produit haut de gamme situé à La Pocatière.

La délégation de l’Ontario s’est dite impressionnée par l’expertise du Bas-Saint-Laurent en matière d’accompagnement des entreprises agroalimentaires pour la mise au point des produits et le développement de procédés. Les collaborations entre le milieu de la recherche et la formation constituent un modèle fort intéressant et inspirant. Pour M. Denis Perrault viticulteur et producteur laitier, propriétaire du Domaine Perreault à Navan dans l’Est de l’Ontario : « La collaboration entre des institutions comme le Centre de Développement bioalimentaire du Québec et l’Institut de technologie agroalimentaire, deux institutions situées à La Pocatière, représentent de beaux exemples de partenariat où le milieu de la recherche et de la formation s’allient pour offrir le meilleur encadrement possible aux entreprises agroalimentaires. De telles alliances ne peuvent conduire qu’à des résultats concrets et des succès. Les ressources disponibles et l’expertise sont impressionnantes. Cet exemple constitue un beau modèle à exporter en Ontario ».
Les SADC du Bas-Saint-Laurent en collaboration avec le Réseau des SADC et CAE et RDÉE Ontario et Canada ont participé à l’élaboration du programme de cette deuxième mission économique pancanadienne pour les entrepreneurs de cette région. Elle s’inscrit dans la suite de celle organisée en Ontario au printemps 2013 à laquelle une quinzaine d'entreprises du Bas-Saint-Laurent ont pris part.

Au terme de cette visite, on peut déjà observer que cette deuxième mission a permis d’aller plus loin dans la connaissance mutuelle des régions de l’Est-du-Québec et de l’Ontario. Tant du côté des SADC du Bas- Saint-Laurent que du Réseau de développement économique et d'employabilité de l'Ontario (RDÉE Ontario) la volonté d’aller plus loin s’est fortement manifestée. Un suivi très serré des besoins des entreprises des deux provinces sera effectué, et ce, dans le but de favoriser d’éventuelles alliances d’affaires, permettre une meilleure accessibilité des produits du Québec à celui de l’Ontario et inversement et finalement, démontrer la capacité de développer le marché francophone au Canada.

Rappelons que ces activités s’inscrivent dans le cadre de l’Espace économique francophone canadien, développé en 2005 par le Réseau des SADC et CAE en collaboration avec RDÉE Canada. L’EEFC, aide entre autres, les entrepreneurs dans les régions du Québec à développer leurs marchés au Canada dans lequel se trouve un potentiel commercial énorme. En effet, le commerce interprovincial des biens et services au Canada représente un marché de 300 milliards de dollars partagé entre 2,4 millions d’entreprises existantes. Bien qu’il n’existe pas de source d’information officielle sur le profil linguistique des entreprises, nous estimons près de 500 000 le nombre de PME francophones au pays, dont environ 100 000 à l’extérieur du Québec.

À propos du Réseau des SADC et CAE

Le Réseau des SADC et CAE regroupe 57 SADC et 10 CAE qui travaillent depuis plus de 30 ans au développement de leur collectivité. Les 400 professionnels et 1350 bénévoles du Réseau initient et soutiennent des projets structurants dans leur milieu et accompagnent les entrepreneurs dans leur projet.

Au cours des 12 dernières années, 435 M$ ont été investis dans les entreprises du Québec par les SADC et les CAE. Chaque année, plus de 10 000 entrepreneurs sont accompagnés et financés au Québec par les SADC et les CAE. www.sadc-cae.ca.

-30-

Sources :

Martine Soucy, responsable de la mission
Agente de développement et de communication
SADC de La Matapédia
418 629-4474 poste 223
UA-20951128-1